ensemble mouvance

ensemble mouvance

De la Belle époque aux Années folles...

Contes russes

pour soprano, récitant, chœur d’enfants et ensemble instrumental

De préférence avec mise en scène

 

 

 

La stupide Petite Souris

Dimitri Chostakovitch

Durée: 15 minutes

 

Chostakovitch a écrit beaucoup de musique pour les enfants, mais rien de plus agréable que ce dessin animé opéra miniature, destinés à de très jeunes enfants, entre les âges de 4 et 10. Il est basé sur une histoire bien connue de Samuil Marshak, l’un des plus populaires écrivains russes pour enfants.
La petite souris idiote ne veut pas dormir, alors sa mère cherche l’aide de ses voisins, le canard, le porc, le crapaud, le cheval et le brochet. Personne n’arrive à l’aider. Finalement, le chat réussit à endormir la petite souris stupide grâce à son chant. Mais le chat est découvert le lendemain matin après s’être enfuit avec la petite souris. Dirigés par le chien, les autres personnages parviennent à sauver la petite souris du chat, juste au moment oû elle est sur le point d être mangée.

      

 

 

Baba-Yaga

Moussorgsky-Tchaïkovsky- Liadov…

Création 2017-2018

 

 

 

Baba Yaga  est une figure marquante du conte russe et plus généralement slave. C’est une sorcière qui vit dans une maison perchée sur des pattes de poules au milieu de la forêt…et qui mange les enfants !

Dans un village de la campagne russe vivait une petite fille qui n’avait plus de maman. Son père se remaria, mais il choisit une méchante femme. Elle détestait la petite fille et la traitait mal. « Comment faire pour me débarrasser de cette enfant ? » songeait la marâtre. Un jour que son mari s’était rendu au marché vendre du blé, elle dit à la petite fille : « Va chez ma sœur, ta gentille tante, et demande-lui une aiguille et du fil pour te coudre une chemise. »…

Plusieurs compositeurs de musique classique russes s’inspirent des contes et notamment de la figure de Baba Yaga. Modeste Moussorgski, dans ses Tableaux d’une exposition (1874), composa une pièce sur le thème de Baba-Yaga avec sa cabane sur pattes de poule. Cette pièce est l’avant-dernière de sa suite, elle s’enchaîne au tableau final de la Grande Porte de Kiev. La pièce est un scherzo cinglant et diabolique dont l’atmosphère oppressante n’est pas écartée dans son trio central, plus calme mais sans cesse menaçant. Piotr Ilitch Tchaïkovski a écrit une pièce appelée La Sorcière (Baba Yaga) dans son Album pour Enfants (1878). Baba Yaga est également un tableau symphonique d’Anatoli Liadov.